Réforme du prêt à taux 0%

Actualité du 10/11/2015
Financer son projet dans une agence d'Avignon

Le prêt à taux 0% va être réformé à compter du 1er janvier 2016 et être ouvert à deux fois plus de ménages.

Pour rappel le prêt à taux 0% (PTZ) est une aide de l’état visant à aider les ménages acquérant leur première résidence principale (primo-accédants) sous certaine condition, notamment de revenus. Il finance une partie du projet.

Ce prêt est actuellement réservé à l’achat d’un immeuble neuf mais était en phase de test dans 600 communes pour les logements anciens (PTZ+). Il devrait être étendu à l’ensemble du territoire pour financer des logements anciens à condition d’effectuer des travaux représentant 25% de la valeur du bien.

L’amendement au projet de la loi de finances pour 2016 va apporter un certain nombre de modification pour être plus attractif et faire passer le nombre de bénéficiaires à 120 000 ménages.

Voici les principales améliorations apportées au PTZ :

Régime actuel Nouveau régime
Part de l'emprunt financé de 18 à 26% jusqu'à 40%
Plafond de revenus pour un couple avec deux enfants zone A : 72 000 €
zone C : 44 000 €
zone A : 74 000 €
zone C : 48 000 €
Plafond de revenus d'un célibataire zone A : 36 000 €
zone C : 22 000 €
zone A : 37 000 €
zone C : 24 000 €
Durée du prêt de 12 à 25 ans 20 ans minimum

Les zones A, B, C, D correspondent à des parties du territoire français :

  • zone A : Île-de-France, la Côte d’Azur et la partie française de l’agglomération genevoise ;
  • zone B1 : agglomérations de plus de 250.000 habitants, la grande couronne parisienne, quelques villes chères comme Annecy, Bayonne, Cluses, Chambéry, Saint-Malo ou La Rochelle, les départements d’Outre-Mer, la Corse et les autres îles non reliées au continent ;
  • zone B2 : communes de plus de 50 000 habitants et les franges de zone B1 ;
  • zone C : reste du territoire.